Auteur Sujet: KRONIK musicales  (Lu 804 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Varley

  • Team JRT

  • Hors ligne
  • *
  • Éternel Modo

  • 71
  • Sexe
    Homme

    Homme
KRONIK musicales
« le: 27 Août 2008 à 01:32:01 »
Bon, le principe est simple. Chaque user postant doit écrire une review d'un artiste ou d'un album lui tenant à coeur, qu'il a envie de faire découvrir, ou juste parce qu'il se fait chier, comme moi.

J'ouvre le bal avec les Allemands de Kraftwerk :

Avant tout, Kraftwerk (parce que c'est ça le nom du groupe) est le précurseur de toute musique électronique, de la house filtrée à l'IDM (Intelligent Dance Music), en passant par la Trance et la HardBass.

Le groupe s'est créé en 1970, l'âge d'or du Rock N' Roll à la The Who, et où l'on assiste aux premiers balbutiements du Hard Rock (Led Zep s'est créé en 1969, leur premier album a eu l'effet d'une bombe, mais c'est pas le sujet) et du Metal (un coucou à Ozzy Osbourne et ses potes de Sabbath au passage).

Et au milieu de tout ça, 2 allemands de Düsseldorf, Ralf & Florian, se réunissent pour faire de la Musique Électronique, au sens où on l'entend aujourd'hui.

Bon, à première écoute, c'est sûr que ça n'a RIEN d'attrayant, puisque leur musique est uniquement produite avec des synthétiseurs de l'époque (je rappelle qu'on est vers 1970). Et uniquement des synthétiseurs. Donc le son est crade, et de notre point de vue actuel, on aurait tendance à dire que les albums "Kraftwerk I" et "Kraftwerk II" sont des modèles de culture kitsch.

Et puis, vu qu'ils sont pas cons non plus, ils se sont mis à brancher un micro sur leurs synthés tout pourris, pour donner des effets vocaux : la naissance du Vocoder (oui, ces boitiers avec lesquels on déforme une voix).

Puis, au plus on avance dans le temps, au plus on retrouve au fil de leurs albums tout ce qui constitue les éléments de bon nombre de groupes actuels (c'est dû au fait que les groupes de Rock Alternatif se sont autant inspirés de groupes comme Duran Duran, Depeche Mode que de groupes comme Led Zep, Sabbath, etc...), de la rythmique simple aux mélodies accrocheuses (toutes aussi simples).

Leur plus gros succès (il a été mondial) a été leur série d'albums qui commença avec "Autobahn", avec le morceau éponyme, "Trans-Europa-Express" (le morceau éponyme a été reconnu comme un des morceaux les plus samplés de l'histoire de la musique), "Radioaktivität" (qui a été n°1 des charts en France à sa sortie en 1975, chose qui se reproduira 28 ans après avec l'album "Tour de France Soundtracks") et "Die Mensch-Maschine" (l'album qui aura, au final, le plus influencé les groupes New Wave et d'électro Post-Punk). Quant à l'album suivant, "Komputerwelt", il sera l'album référence du mouvement Techno.

Ils sortent en 1991 l'album "The Mix", sorte de Best-Of remixé de leurs plus gros succès, et je conseillerais de le télécharger, car c'est l'album le plus accessible pour le néophyte.

Et en 2005, après 35 ans d'existence, ils sortent leur premier live officiel, "Minimum / Maximum" (sorti en DVD et CD), qui retrace toute leur carrière. Aussi intéressant à écouter que The Mix.

---

Tout ça pour dire que Kraftwerk, aussi particulier et underground qu'ils puissent être, sont de piliers de la musique moderne. Donc y jeter une oreille ne serait pas une perte de temps, même si au final, on aime ou on n'aime pas.
« Modifié: 24 Juillet 2009 à 20:31:02 par darkeltrai »

GDB

  • Invité
Re : KRONIK musicales
« Réponse #1 le: 29 Août 2008 à 11:19:59 »
Intéressant ce sujet, même si il y a des risques que personnes ne le lise. lol

Alors pour ma part si je voudrais vous faire découvrir un groupe, je pourrais parler de Joy Division.

Joy Division est un groupe anglais, et s'est formé en 1977. Il prends place dans la période post-punk. Ce groupe s'est illustré dans la vague new wave. Et plus précisément sont des fondateurs du mouvement cold wave. Pour faire plus simple, ce sont les précurseurs du rock gothique.

Pour info le rock gothique n'est ni plus ni moins qu'un rock dont la mélodie est plus mélancolique, et dont le chanteur, si c'est un homme doit faire preuve d'une voix caverneuse, et si c'est une femme doit utiliser un chant éthéré.

Le chanteur, Ian Curtis était épileptique, et il a même fait une crise d'épilepsie sur scène. Le public n'est pas intervenu, pensant que c'était un effet scénique.

Le nom Joy Division, signifiant Division de la joie a été donné pour faire référence à la seconde guerre mondiale, où les nazis utilisaient les jeunes femmes juives comme esclaves sexuels.

En 1980 le chanteur Ian Curtis se suicide, suite à de nombreux problèmes personnels et de santé.

Le reste du groupe forme ensuite New Order, un rock plus classique et moins profond que celui emmené par Ian Curtis.


Pour moi ce groupe a vraiment un style particulier très intéressant. Et "Love will tear us appart" est très probablement la chanson la plus triste et la plus désespérée qu'il m'ait été donné d'écouter.

Pour les intéressés je mets quelques chansons:
Regardez au moins Love will ter us appart, cette chanson résume bien le style, voire Shadowplay.

Transmission: http://www.youtube.com/watch?v=6ZwMs2fLoVE

She's lost control: http://www.youtube.com/watch?v=QVc29bYIvCM

Shadowplay: http://www.youtube.com/watch?v=FzTw4PYfROU

Love will tear us appart: http://www.youtube.com/watch?v=3Ii8m1jgn_M

Warsaw: http://www.youtube.com/watch?v=cU_os-X8wkQ
Cette chanson est plutôt du cold punk. :)